Artiste et chercheur à la fois !

Depuis quelques années, le public connaît la sculpture de Daniele Bragoni. Très souvent, c’est une onde qu’il a créée il y a quelque temps qui est la première représentation que les personnes ont en images.

Ce que le public ignore généralement, c’est que cet artiste à ses débuts, à commencé par la représentation figurative tant en sculpture qu’en peinture. Ceci, c’est parce que formé par des études classiques (Académie des Beaux-arts de Carrara), forcément l’exploration artistique à prise son développement dans les sources étudiées.

Ensuite, les rencontres artistiques, les séjours (Japon), l’expérience et le travail l’ont porté vers la recherche de la forme et de la pensée.

Petit à petit, les formes se sont épurées pour aller vers l’essentiel. La maîtrise technique lui a donné la possibilité d’explorer la matière et de pouvoir affirmer à ce jour qu’elle est devenue le support visuel du concept. On pourrait comparer cela à un écrivain, qui ne cherche pas ses mots parce que la richesse du vocabulaire qu’il a acquis est telle que son esprit est libre pour raconter ses pensées. L’orthographe est également maîtrisée, ainsi que la construction de phrases. Tout y est, l’œuvre peut exister !

De par cette facilité et cette absence de contraintes techniques, l’esprit est libre pour l’exploration conceptuelle de l’art. Par ce fait, Daniele Bragoni a commencé depuis un an une recherche qui l’a amené à créer ce qui n’existe pas actuellement dans la sculpture : une œuvre qui de face est figurative et de profil est abstraite.

Et c’est en observant son « Onde », en la développant verticalement, que l’idée lui est venue. Rappelons-nous, que les débuts de Bragoni, c’est la sculpture figurative.

Voyant cette Onde verticale, il a décidé d’y intégrer la forme humaine, et pourquoi pas la représentation des grands classiques de la sculpture de la renaissance.

Aussi, la Venus de Milo, l’Hercule Farnese, le David de Lorenzo di Credi sont représentés, tout comme des personnages plus contemporains, tels La Femme (B. Bardot), l’adolescent, l’enfant, etc…

Cela étonne, comme toujours quand on crée ce qui est de l’ordre de l’inconnu. On se pose la question : mais comment fait-il ? Si on ajoute à cela qu’il associe des marbres différents entre eux comme si la pierre était naturellement faite de tranches de différentes couleurs !

Cette recherche fort récente surprend réellement et nous sommes en attente de voir jusqu’où Daniele Bragoni va aller, car à chaque pièce nouvelle, l’exploit est dépassé.

Ce n’est pas un simple livre qu’il est en train de créer mais une réelle histoire en plusieurs volumes. A suivre…

 

Chantal De Jaeger- Analyste d’art

Actualité

mobart picto EXPO

Expo en cours

Du 27 avril 2018 au 09 juin 2018

Daniele BRAGONI - sculpteur luxembourgeois

 

mobart picto VERNISSAGE

Expos à venir

Du 1er juin 2018 au 3 juin 2018

Salon "art3f" à LuxExpo - The Box

Du 14 juin 2018 au 11 août 2018

Willi BUCHER - Peintre et 3D

mobart picto PRESSE

Presse

La presse parle de nous ! Découvrez les derniers articles parus dans la presse à propos de la galerie d’art Mob-Art Studio.

Enregistrer

Enregistrer

"MOB-ART studio" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.